Brèves de Meroux – septembre 2016

Le mot du Maire

 

Chères Meroutaines, chers Meroutains,

 

En ce mois de septembre, l’actualité locale mais aussi nationale a fortement braqué ses projecteurs sur le risque réel de fermeture du secteur ferroviaire du site Alstom de Belfort. Plus de 400 emplois sont menacés.

 

J’apprécie fortement que sur ce dossier extrêmement préoccupant, l’unité sociale et politique soit quasiment réalisée. La manifestation de Belfort, le 24 septembre dernier, à laquelle de nombreux Meroutains ont assisté, est le témoignage d’une très belle solidarité. Le Conseil Municipal de Meroux a été l’un des premiers à voter, à l’unanimité, une motion de soutien aux « Alsthommes ». J’espère vivement que des solutions durables vont être trouvées pour maintenir, sur notre Territoire, ce beau fleuron de notre industrie.

 

Mais, au-delà de cette situation locale, je déplore, comme beaucoup, le déclin constant de l’industrie dans notre pays. Et cela depuis de trop nombreuses années. 900 000 emplois ont été perdus en 15 ans. Jusqu’où va-t-on aller ? Veut-on d’un pays, la France, qui, à l’avenir, ne pourra plus que tenter de vendre des produits importés ? Hier, nous avons perdu nos industries textiles, machines-outils, cycles, motos… Aujourd’hui, le ferroviaire est menacé. Et demain, ….. l’aéronautique ? L’automobile ?

 

Les candidats à l’élection présidentielle de 2017 seraient bien inspirés de nous présenter un plan sérieux et durable de relance de notre industrie.pour lire la suite =>

Les commentaires sont fermés.