Les brèves de Meroux de septembre 2015

Le mot du Maire

Chères Meroutaines, chers Meroutains,

Le 19 septembre dernier, à l’initiative de l’Association des Maires de France, les élus se sont massivement mobilisés sur les conséquences de la baisse de 30 % des dotations allouées aux communes par l’État, d’ici à 2017.

Pour votre information : en 2014, la commune de Meroux a perçu, de l’état, une dotation forfaitaire de 80 308 €. En 2015, la dotation forfaitaire est de… 67 695 €. Soit une baisse de 12 613 € (-15,70 %). Il est prévu une nouvelle baisse en 2016 et encore une en 2017. La dotation de 2017 sera donc bien inférieure de 30 % par rapport à celle de 2014.

Je suis bien conscient de l’état dégradé des finances de notre pays, de sa dette et de son déficit, et je trouve tout à fait normal que chacun fasse des efforts. Mais cette situation drastique et brutale qui nous est imposée ne pourra, à terme, que générer une réduction des services publics locaux, une baisse de nos investissements et, dans certaines communes, une inéluctable hausse des impôts locaux.

A Meroux, non seulement nous nous sommes engagés à ne pas augmenter les impôts locaux, mais nous avons déjà commencé à réduire les taux communaux. Vous vous en êtes rendu compte en comparant le montant de votre taxe foncière 2015 avec celle de 2014. Nous allons continuer dans cette direction. Il nous appartient donc, encore plus aujourd’hui qu’hier, d’être encore plus économes sur les dépenses de la commune, plus rigoureux dans nos budgets, plus attentifs dans l’utilisation de nos deniers. Pour prétendre à de nouvelles ressources, nous devons aussi, parallèlement, faciliter l’installation de nouveaux habitants, travailler au déploiement de la zone d’activités de la Jonxion et renforcer nos intercommunalités.pour lire la suite =>

Les commentaires sont fermés.